Joyeuse année khmère !

Cette fête religieuse est la plus importante de l’année au Cambodge, elle marque la fin de la saison sèche, et le passage à un nouveau cycle. Pendant 3 jours fériés, c’est l’occasion pour les Cambodgiens de remercier leurs dieux, et de se retrouver en famille mais aussi de se rendre aux temples d’Angkor pour célébrer l’évènement.

Une dizaine d’enfants de Taramana se sont rendus sur place pour un show en collaboration avec le groupe RG Band.

Au Centre Taramana Magdalena, la veille des vacances, nous avons fêté cela tous ensemble. Nous avons organisé des olympiades de jeux traditionnels khmers et une petite soirée dansante, de nombreux rires se sont fait entendre certainement jusqu’en France ! 😝

Interview de Visal,

Infirmier à Taramana, accompagnateur pour le voyage à Siem Reap et chanteur du groupe RG Band.

Que représente cet événement pour toi Visal ?

Il était important pour moi d’accompagner les enfants, pour la seconde fois, au Angkor Sankranta se déroulant aux temples d’Angkor. Une occasion de montrer que les jeunes de Taramana ont du talent. Je suis fier d’avoir travaillé avec eux en combinant danse et chant. Nous avons fait des représentations tous les soirs avec et sans le groupe RG band.

Comment as-tu géré cette petite équipe ?

Une dizaine d’enfants et trois accompagnateurs, ont pu voyager tous ensemble pour l’aller comme pour le retour dans un grand bus et nous avons eu la chance de loger dans un hôtel très confortable. Nous étions tous impressionnés par la qualité du buffet ! C’était très beau et bon ! Je peux dire que nous étions dans des conditions idéales pour donner le meilleur de nous-même !

J’ai eu la chance d’être accompagné par ma sœur qui m’a aidé à gérer les enfants très très excités de venir fêter cet événement à Siem Reap ! Également les plus âgés m’ont naturellement soutenu dans l’encadrement des jeunes et n’hésitaient à faire les gros yeux aux plus petits s’ils étaient trop agités. Cela a créé une équipe soudée.

Quel est ton meilleur souvenir de ces quelques jours ?

Le meilleur souvenir fût la dernière soirée, après le spectacle nous avons dansé tous ensemble. Tout le monde a pu se dire au revoir et se souhaiter la nouvelle année avec beaucoup d’émotions !

Et le moins bon … ah ah ? 😉

Oh la la, … Le pire c’est lorsque les enfants ont eu mal au ventre à cause d’un en-cas qu’ils ont acheté dans la rue en pleine chaleur ! Du coup, il y avait beaucoup d’absents pour la représentation du premier soir. Heureusement nous avons pu compter sur l’aide des danseurs traditionnels khmers, pour m’accompagner sur scène à la place des enfants !

Un dernier mot pour le bilan de cette expérience ?

J’ai adoré voir la joie sur le visage des enfants qui criaient « Est-ce que vous m’avez vu ? » à leurs familles et amis après leurs représentations sur scène qui était retransmise en direct sur la chaîne Bayon TV. Ils étaient très fiers d’eux et ils avaient de quoi !

Ce fut une semaine très intense autant en fatigue qu’en instants de joies. Nous nous levions très tôt, les enfants avaient vraiment chaud (37°c), nous marchions beaucoup d’un temple à un l’autre …, bref les journées étaient bien remplies.

En rentrant chez moi, j’ai tout de suite eu envie d’écrire une chanson sur cette semaine avec les enfants. En effet, cet événement a créé une grande et sincère complicité entre tous les participants. J’ai pu envoyer la chanson aux enfants dès le lendemain et beaucoup ont été émus et m’ont dit avoir pleuré de nostalgie …

Cette semaine restera un merveilleux souvenir pour les enfants de Taramana, mais aussi pour moi !