Que deviennent les anciens… #2 – Vuthny

Le mois dernier, nous démarrions la série « Que deviennent les anciens ? » avec l’interview de Dara.

C’est désormais au tour de notre médecin en herbe, Vuthny Din, de nous conter son histoire avec Taramana. Le sourire aux lèvres, l’étudiant de 24 ans revient sur son évolution depuis ses débuts au centre et nous confie ses aspirations.

Une visite qui a changé sa vie…

C’est l’histoire d’un adolescent qui voit arriver dans son village un groupe de cambodgiens accompagné d’un étranger. Il avait ouï dire qu’ils venaient réaliser des enquêtes sociales auprès des familles du quartier, afin d’accueillir dans leur ONG les enfants qui sont le plus dans le besoin. Le jeune garçon demande alors à l’un des cambodgiens s’il peut venir à l’association. Le groupe de visiteurs se rend donc chez lui pour constater la situation de sa famille, et c’est ainsi que Vuthny, 13 ans, débute à Taramana.

Aujourd’hui étudiant en 4ème année de médecine, qu’il vient tout juste de valider haut la main, il se remémore son parcours au centre avec une émotion non dissimulée :

« J’étais très heureux de pouvoir y étudier les langues et l’informatique, en particulier le français car j’avais un bon professeur grâce auquel j’ai pu progresser très vite. Je faisais aussi du foot et du rugby, ce qui m’a appris l’importance du travail d’équipe et de la solidarité. À 15 ans, j’ai commencé les cours de théâtre avec Jocelyn (Dordé, président de l’association, ndlr.) et ça m’a complètement transformé. À l’époque, j’étais un enfant qui ne parlait pas beaucoup, qui avait peur de se mettre en avant. Alors imaginez un enfant tout timide qui se retrouve à devoir jouer sur scène en français devant un public francophone… » Il sourit à l’évocation de ce souvenir, avant de poursuivre : « Le théâtre a vraiment boosté ma confiance en moi et m’a aidé à m’exprimer plus librement. C’est en grande partie grâce au théâtre et aux conseils de Jocelyn que je suis devenu celui que je suis aujourd’hui. »

Lorsque nous lui demandons de citer ses plus beaux souvenirs avec Taramana, il ne sait par où commencer.

« J’ai participé à plein de spectacles au centre et en dehors, j’ai appris à jongler avec des bolas grâce à un ancien bénévole, j’ai réussi l’épreuve du DELF niveau B1… J’ai vécu beaucoup de belles choses grâce à Taramana, mais mon plus beau souvenir reste le voyage en France avec la troupe de théâtre. Je me sens très chanceux d’avoir pu découvrir ce pays. C’était un rêve d’enfant devenu réalité. »

… et le pousse à aller toujours + loin dans ses projets

Dès l’âge de 7 ans, Vuthny aspirait à devenir médecin. Mû par sa volonté d’aider son prochain, il souhaitait exercer un métier qui lui permettrait d’impacter positivement la vie des gens. Il nous explique alors qu’au-delà de son histoire avec Taramana, son intérêt pour la France vient aussi du fait que la langue française est essentielle dans les formations médicales au Cambodge. « Avoir l’opportunité d’étudier et pratiquer le français, avec la troupe de théâtre ou avec les bénévoles, m’a rapproché encore un peu plus du métier de mes rêves », ajoute-t-il.

Se sentant extrêmement reconnaissant envers Taramana, Vuthny donne un coup de main à l’association dès qu’il le peut, en dispensant des cours de français, d’anglais ou de khmer, en accompagnant les enfants lors des sorties, en animant les fêtes au centre, etc. À l’avenir, il aimerait aider à faire perdurer les actions de Taramana, afin de continuer à voir les enfants grandir, apprendre et s’épanouir. Il espère également pouvoir ouvrir un second centre pour soutenir les enfants habitant à la campagne.

« C’est grâce à Taramana que j’ai pu m’en sortir. Quand je regarde les enfants, ça me rappelle quand j’étais petit. C’est une immense chance de pouvoir étudier dans cette association. Il est important que les élèves le gardent précieusement en tête et qu’ils restent motivés pour venir régulièrement au centre, étudier sérieusement et participer à toutes les activités. Je souhaite que la chance qui m’a porté tout au long de mon parcours les porte à leur tour. » Une belle conclusion pour cette entrevue pleine d’humilité et de générosité.

Un grand merci à Vuthny de nous avoir accordé de son temps. Nous lui souhaitons beaucoup de réussite dans ses études et ses projets !

ENVIE D’ALLER PLUS LOIN ?

🙏 Je soutiens l’action de Taramana ▶️ C’est par ici
📬 Je m’inscris à la newsletter pour recevoir des nouvelles des enfants de Taramana ▶️ C’est par là