Parrainer

Les membres fondateurs ont lancé dès la création de l’association un vaste programme de parrainage qui a permis de développer l’association.

Parrainage collectif

Je soutiens l’action de Taramana pour tous les enfants de Boeng Salang

Le parrainage collectif permet de financer des projets qui bénéficieront à tous les enfants de Taramana, sans distinction.

Parrainage individuel

Je parraine un enfant

En parrainant un enfant de Taramana, vous êtes informé de l’activité de votre filleul au centre. Vous pouvez échanger avec lui par l’intermédiaire de Taramana.
Les enfants parrainés sont choisis par Taramana suite à une enquête sociale qui détermine les plus nécessiteux.

Télécharger le guide du parrain

Le témoignage de Vuthny

Vuthny

« Je m’appelle DIN Vuthny, j’ai 20 ans. Je vis avec mes parents, mon petit frère et ma petite sœur dans une petite maison en bois du bidonville de Boeng Salang dans le Nord de Phnom Penh. J’ai la chance d’être un enfant parrainé à Taramana depuis 2008. Outre la cantine et les bons moments passés au football et au rugby, j’ai pu suivre les cours d’anglais et de français. Je suis meilleur en français car j’aime beaucoup cette langue et en plus elle va me servir pour mes études que je viens de commencer en médecine à l’USS, l’Université des Sciences de la Santé. Je suis aussi un passionné de théâtre et joue dans la troupe francophone des « Petits Chenapans » depuis 2010. Grâce à Taramana, j’espère devenir médecin pour aider ma famille mais aussi les pauvres qui n’ont pas les moyens d’aller voir le docteur et payer les médicaments. Je n’oublierai jamais tout ce que Taramana a fait pour moi et ma famille. » Vuthny, 2016

 Le témoignage de Leakphisa

Leakphisa

« Je m’appelle SOEUN Leakphisa et j’ai 11 ans. Je suis née dans le village de Boeng Salang à Phnom Penh et je suis fille unique. Mes parents travaillent toute la journée, mon père est chauffeur de tuk-tuk et ma mère est ouvrière dans une usine, ce qui leur laisse peu de temps pour s’occuper de moi la journée. Heureusement pour eux, j’ai pu venir à Taramana à partir de 2011. Cela a été un soulagement, à l’époque, j’étais en classe de CE2. Aujourd’hui je suis en 4ème, je viens tous les jours au centre pour suivre les cours de khmer, d’anglais et manger à la cantine. Grâce à ces heures de cours supplémentaires, je suis première de ma classe à l’école publique et mes matières préférées sont les mathématiques et le Khmer. J’ai beaucoup d’amis ici, j’adore apprendre mais par dessus tout, j’aime aider mes amis à faire leurs devoirs ou leur expliquer ce qu’ils ne comprennent pas. Plus tard, je voudrais devenir médecin et soigner les personnes en difficulté. » Leakphisa, 2016