Education

Chaque jour, une centaine d’enfants du bidonville se rend aux cours dispensés au centre Taramana, en plus de l’école publique. Les plus grands sont également accompagnés dans la recherche d’un emploi ou dans la poursuite de leurs études.

Le premier objectif de Taramana est de favoriser l’éducation des enfants et de les emmener sur une voie professionnelle.

Les élèves viennent chaque jour au centre Taramana avec une alternance matin/après-midi calquée sur le rythme de l’école publique. La scolarisation est obligatoire pour tous les enfants admis au centre Taramana. Jusqu’au niveau 6 (équivalent 6ème), Taramana finance également les frais de scolarité des enfants à l’école publique.

L’éducation complémentaire à Taramana est axée sur les cours de khmer, mais aussi d’anglais et de français en option. La maîtrise de ces langues est pour eux l’opportunité de prétendre à certaines études et métiers. De nombreux cursus, comme les études de médecine, se font en français au Cambodge. Les élèves n’ayant pas appris cette langue ne peuvent donc pas y accéder. De nombreuses activités professionnelles en plein essor, comme le tourisme, nécessitent également la maîtrise des langues.

Un programme éducatif complet

Mis à part les cours de français, donnés par des bénévoles, tous les cours sont assurés par une équipe de professeurs cambodgiens. Les élèves sont répartis dans les classes selon leur niveau. Actuellement, Taramana propose trois niveaux pour chaque discipline.

La progression des enfants est évaluée régulièrement. Une unité d’enseignement nécessite 4 à 6 semaines pour être complète et une évaluation est réalisée chaque mois pour vérifier les connaissances acquises.

Taramana soutient ensuite les élèves souhaitant s’orienter vers des études supérieures et les aide dans leur recherche d’emploi. A ce programme éducatif s’ajoutent les nombreuses activités culturelles et sportives auxquelles participent les enfants. Les élèves ayant un bon niveau en français forment notamment une troupe de théâtre francophone.